L’aide sociale

Le service social est à l'écoute des habitants d'EREZEE. Il peut offrir un accompagnement individualisé et de proximité.
Cet accompagnement peut se traduire par des informations diverses, une aide à la recherche d'un emploi, une guidance psychosociale, une médiation de dettes, une guidance budgétaire, un soutien, une aide administrative, une orientation éventuelle de l'usager vers un autre service plus adéquat, l'introduction de demandes diverses, ...
Sur base d'une enquête sociale réalisée par les assistants sociaux, le Conseil de l'Action Sociale peut octroyer différentes aides en fonction de l'état de besoin de la personne (revenu d'intégration, avances sur allocations diverses, aides financières et matérielles, allocation de chauffage, ... )

 

Le droit à l'intégration sociale

Le CPAS a pour mission de garantir le droit à l'intégration sociale aux personnes qui ne disposent pas de ressources suffisantes et qui remplissent les conditions légales.
Le CPAS dispose, à cet effet, de trois instruments : l'emploi, le revenu d'intégration et le Projet Individualisé d'Intégration Sociale.

Pour plus de renseignements sur le droit à l’intégration sociale :
https://primabook.mi-is.be/fr

 

Montants du revenu d’intégration au 1er septembre 2021 :

 

RI sur une base annuelle

RI sur une base mensuelle

Catégorie 1 :

Personne cohabitante

8.195,85 €

682,99 €

Catégorie 2 :

Personne Isolée

12.293,82 €

1.024,49 €

Catégorie 3 :

Personne qui cohabite avec une famille à sa charge

16.614,44 €

1.384,54 €

Les aides financières

Le CPAS a la possibilité d’octroyer des aides financières aux personnes se trouvant en difficultés.  Ces aides doivent toujours répondre à un état de besoin dans le respect de la dignité humaine.

Les demandes d’aides peuvent être introduites auprès d’un travailleur social lors des permanences ou sur rendez-vous.  Le travailleur social est chargé de mener une enquête sociale afin de déterminer l’état de besoin de la famille dans le respect de la dignité humaine.  

Les conclusions de cette enquête seront présentées au Conseil de l’Action Sociale qui se positionnera sur l’octroi de cette aide.  Il décidera également des modalités de remboursements de l’aide.  Dans certaines situations, il peut également convenir que celle-ci ne soit pas remboursée par la personne.

Les aides financières peuvent prendre différentes formes :

  • Avance sur allocations sociales,
  • Aides alimentaires, 
  • Aide au logement (charges, loyer, caution locative, …)
  • Aide en soins de santé (pharmacie, médecin, hôpitaux, achat de lunettes, soins psychologique, …)
  • Frais de formation (inscription, frais de transport, …)

Afin de l’y aider, le CPAS dispose de subsides :

1/ Fonds Energie

Le CPAS peut octroyer une aide aux personnes en difficultés de paiement de leur factures énergétiques en négociant des plans d’apurement ou en apurant certaines factures pour retrouver un équilibre financier.

Les aides peuvent également être préventives pour permettre aux ménages de diminuer leur consommation en énergie.

 

2/ Fonds de l’eau

Ce Fonds permet d’aider les consommateurs en difficulté de paiement de leurs factures d’eau.

Pour bénéficier de ce fonds, la personne doit jouir directement ou indirectement de l'eau à sa résidence principale pour un usage exclusivement domestique.

 

3/Fonds activation et participation sociale 

Cette mesure a pour mission d’aider les personnes à accéder à la vie sociale en leur permettant de participer à la culture, au sport, aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Au CPAS d’EREZEE, cela se traduit par des intervention individuelles (ex. : inscription à un club de sport), mais aussi collectives (ex. : Excursion dans le cadre de l’ART 27)

Ce fonds est principalement utilisé pour des aides qui bénéficient aux enfants.

L'allocation de chauffage

Si vous vous chauffez avec un des types de chauffage suivants :

  • le gasoil de chauffage
  • le pétrole lampant
  • le gaz propane en vrac

et que vous appartenez à une des trois catégories suivantes :

  1. Vous êtes bénéficiaires de l’intervention majorée de l’assurance soins de santé (BIM)
  2. Votre ménage a des revenus annuels bruts imposables inférieurs ou égaux à 20.356,30 € augmentés de 3.768,51 € par personne à charge.
  3. Vous bénéficiez d’un règlement collectif de dettes ou d’une médiation de dettes et le CPAS a constaté que vous ne pouvez faire face au paiement de votre facture de chauffage.

Alors vous pouvez prétendre à l’allocation de chauffage.

 

Montant de l’allocation

  • Le gasoil de chauffage et le gaz propane en vrac : 0,14 €/litre de combustible livré plafonné à 1.500 litres/an soit un montant maximum de 210 €/an.
  • Le pétrole lampant acheté en petite quantité à la pompe, une allocation forfaitaire de 210 € est prévue. Un seul ticket suffit.

 

Quand introduire votre demande ?

Vous devez introduire votre demande dans un délai de 60 jours à partir de la livraison.

 

Quels documents devez-vous communiquer ?

Pour la catégorie 1 : la facture ou le bon de livraison.

Pour la catégorie 2 : la facture ou le bon de livraison et l’avertissement extrait de rôle des revenus du ménage et des biens immobiliers.

Pour la catégorie 3 : la facture ou le bon de livraison et la décision d’admissibilité ou l’attestation du médiateur.
 

Pour vérifier si vous répondez aux conditions de revenus mentionnées ci-dessus, le CPAS consultera par voie informatique vos données de revenus, directement auprès du SPF Finances ainsi que celle des membres qui composent votre ménage. Le CPAS peut vous contacter en cas de demande de renseignements complémentaires.

Colis alimentaire

Le CPAS fait des distributions de colis alimentaires plusieurs fois par an.

Voici les conditions d’accès pour pouvoir en bénéficier :

1ère catégorie

Les ménages dont l’entièreté des ressources nettes se situent sous le seuil de pauvreté.

Seuil de pauvreté : 14.246 € / an ; 1.187,17 € / mois.

Pondération : 1 pour le 1er adulte, 0,5 par personne supplémentaire de plus de 14 ans et 0,3 par enfant supplémentaire de moins de 14 ans.

2ème catégorie

Les ménages dont le disponible mensuel se situe en-dessous du seuil de pauvreté

ET

Qui se trouvent dans un état de besoin.

Pour calculer le disponible mensuel, on déduit des ressources nettes du ménage, la partie du loyer qui dépasse 400,00 €, les frais d’aides familiales, la partie des frais pharmaceutiques qui dépasse 15,00 € par personne faisant partie du ménage ainsi que les remboursements mensuels dédiés aux dettes.

Pour cette seconde catégorie, une enquête sociale sera réalisée par le service social afin de vérifier que le disponible mensuel ne dépasse pas le seuil de pauvreté et de constater l’état de besoin.

 

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Madame Marie PETIT au 086 32 09 61.